Le bonjour de Marcel

Plus de cent millions d’albums vendus dans le monde . Une fidélité à toutes épreuves à son éditeur pendant soixante ans et un talent monstre . Marcel Marlier illustrateur phénoménal à la facture époustouflante dont les gouaches ridiculisent encore les accros à la tablette  digitale aurait quatre vingt douze ans …La police de la pensée et de la bienséance ne s’est pas encore officiellement émue des poses si jolies de son héroïne ( oui, jolies et non pas ambiguës comme on peut le lire ça et là )… et de la blancheur immaculée  de ses petites culottes si délicieusement discrètes .   Respect et honneur aux anciens! Ceux qui ne sont pas d’accord? on leur adresse le conseil que leur envoyait Choron à la fin de chaque numéro de Hara kiri de la grande époque … gentiment .

Deep fake ou l’enculagaillage de la moumouche

On doit au physicien Hongrois Dennis Gabor, outre la découverte de l’holographie pour laquelle l’académie suédoise lui décerna son prix en 1971, d’avoir donné son nom à une loi qui est plutôt devenue une maxime de référence dans les milieux technocritiques et décroissants et qui établit la fatalité pour toute avancée technologique de se concrétiser si y a possibilité de le faire . Ce qui nous donne aujourd’hui l’avalanche de délires techno-inutiles qui envahissent nos sphères publiques et privées dont l’un des derniers avatars est le deep fake , que l’on pourra traduire en français par hyper trucage et que nous nous contenterons de décrire comme un magnifique “enculagaillage de moumouche ” comme dirait un écrivain controversé dans une de ses oeuvres datant de nos heures les plus sombres . Nous avions déjà la dérive des fausses informations se répandant sur les réseaux et autres médias, salissant tout sur leurs passages en étant relayées par les nouveaux délateurs anonymes de la toile . Place maintenant aux logiciels d’hyper trucages qui feront dire n’importe quoi à n’importe qui dans n’importe quelle situation avec un souci d’authenticité qui renverra la manipulation des images de la grande époque soviétique  à la préhistoire de la propagande . On a eu les hologrammes des suédois d’Abba  rajeunis  en concert  live virtuel dans une salle londonienne, instant collectivement hallucinant vécu par des start uppers décervelés comme un authentique moment historique  . On pourrait ce soir avoir au journal de 20H les images inédites de  Staline sortant  d’un Hôtel de Manhattan au bras de Marilyn  et flingué à bout portant par un J.F.K  fou jaloux ayant miraculeusement échappé à la fusillade de Dallas. Et tout ça relayé par des hordes de nazes trop contents de faire circuler les nouvelles preuves du complot planétaire … en attendant les premières images des véritables aliens débarquant avec Adolf à leur tête car il n’y a que les naïfs pour ignorer qu’il est l’abri sur la face cachée de la lune dans l’attente du grand retour et qu’il a noué des alliances extra terrestres qui vont lui assurer le triomphe auquel  il aura droit. Deep fake qu’on vous dit que ça s’appelle . Ne dites pas que vous ne le saviez pas , on vous aura prévenus!. C’est aussi  très vivant dans le milieu de l’art dit contemporain où l’enculagaillage de la moumouche est devenu tellement un lieu commun qu’on se demande ce que tous ces trous du cul vont bien pouvoir faire de toute cette merde  quand il n’y aura plus de milliardaires pour l’acheter !

Trouver une chaise

troisième rappel …surtout pour les populations à risque .”Le plus difficile dans ce métier , disait Louis Jouvet, c’est de trouver une chaise …” vivement dimanche !…

Un vrai métier?…

Quand on nous complimente sur la qualité de notre travail, c’est sûr que ça fait chaud au cœur Et puis , c’est la réplique la plus courue de la profession avec l’indétrônable ” à part ça vous avez un vrai métier ” … Tout ça c’est histoire de rappeler que la rue des Arts c’est dimanche à Barr de 10h à 18H …J’avais dit qu’il n’y aurait pas de rappel ; j’ai menti . mais je ne suis pas le seul à mentir à propos des rappels , et je ne parle pas de ceux du spectacle vivant …

Jardin de Bourbon – Eden

C’est toujours la même vieille histoire qui se rejoue ; une pomme , deux poires et des tas de pépins …Un peu comme les sordides manipulations pour les luttes de pouvoir auxquelles on va assister au palais Bourbon qui n’est pas l’enfer, certes, mais qui n’est pas non plus pavé  de bonnes  et belles intentions…Aussi, si la pomme de discorde c’est cette  fichue majorité absolue il manque une quarantaine de poires pour qu’elle puisse être croquée… Une chose est  certaine ; ça va être pour nous  les pépins !

Le spectacle est dans la rue

La rue en question c’est la Rue des arts à Barrc’est dimanche prochain le 10 juillet et j’y suis comme habituellement à l’emplacement numéro 1 avec dessins illustrations , et tutti quanti.  Pour une fois je préviens une semaine à l’avance et comme je n’ai pas une autorisation vaccinale en bonne et due forme, il n’y aura pas de rappel Aussi ( comme on dit en Australie ) merci de faire circuler . Nous sommes un grand nombre à exposer ,il y a beaucoup à voir et le spectacle est aussi dans la rue . Et certains commerces sont ouverts, bref de quoi échanger et passer une belle journée, non? comme ça vous êtes tous prévenus ( comme dirait le magistrat de hier )…